Rodage moteur à la japonaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rodage moteur à la japonaise

Message par toto1212 le Jeu 7 Jan - 19:09

Salut les amis.
Voilà le souci:

J'ai acheté un moteur novarossi chez un de nos revendeurs.
Seul problème, celui-ci m'a informé qu'il fallait le roder à la japonaise.
J'ai jetté un bref coup d'oeil sur le net, et comme d'habitude il y a à boire et à manger, mais rien de concrêt.
Est-ce que quelqu'un d'entre vous aurait déjà testé ce rodage?
avatar
toto1212

Masculin Nombre de messages : 273
Age : 36
Localisation : Geneve
Date d'inscription : 03/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rodage moteur à la japonaise

Message par clemmp7.5 le Jeu 7 Jan - 20:30

salut
nn je ne jamais roder mes moteur de cette facons mes je pensse que tu devrai re-passer cher lui pour avoir quelque explication
bonne conttinuation a toi Very Happy
avatar
clemmp7.5

Masculin Nombre de messages : 149
Age : 21
Localisation : pas loin d'Angers
Date d'inscription : 05/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://modelisme-thermique-49.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rodage moteur à la japonaise

Message par Rhacco le Jeu 7 Jan - 21:17

Salut Tonio,

Moi je te dirais que c'est un rodage réservé aux gens avec pas mal d'expérience dans le domaine (au risque de casser ton moulin avec de l'avoir rodé)
fais ton rodage normalement ,car je ne pense pas que le constructeur oblige à le roder à la japonaise.

juste un conseil d'ami.

J'ai tout de même fait des recherches pour toi et j'ai trouvé ceci sur un autre forum:



Je rode à la japonaise car c'est rapide, facile et la moins chiante.
Ma méthode :

Préparation :
- Je passe un peu d'huile de remontage moteur par le trou de la bougie, un peu aussi par la sortie d'échappement puis je mets le moulin sur la chassis avec la ligne d'échappement.
- Je charge bien le socquet et les accus de voiture et radio.
- Je vérifie la bougie (plutot 6 en tous temps)
- Je mets la voiture sur un support pour ne pas que les roues touchent sol.

ATTENTION : toujours faire tourner le moteur avec des roues sur la voiture !

Avant le premier démarrage :
- J'ouvre la richesse de 1/2 tour
- Je fais le plein d'essence
- J'actionne la tirette 2-3 fois
- Je fais venir de l'essence jusqu'au moulin avec le carbu bien ouvert
- Si possible je chauffe le carter avec un décapeur thermique ou un seche cheveux.

Premier démarrage :
- Je branche le soquet
- Je compte jusqu'à trois (que la bougie chauffe et par superstition ;-) )
- Je tire la tirette d'un coup avec l'AVANT BRAS !

Une fois démarré :
- Je maintient un ralenti un peu haut avec la radio (au trim)
- J'ouvre le pointeau de richesse tour après tour en augmentant proportionnellement l'ouverture du carburateur avec la radio... Il faut synchroniser la main droite qui tient le tournevis et la main gauche qui appuie sur la gachette de la radio. Là le moulin fume sa raaaaacccce, ça pue un peu, ça ratatouille, ça fait du bruit, tout le monde te regarde ;-) mais ça se rode.
- Je laisse le socquet. Si je l'enlève, ça cale : y a trop d'essence. C'est normal.
Je n'attends pas que le réservoir se finisse (ça va vite), et je fais à nouveau le plein en pensant bien qu'en ouvrant le réservoir, y aura une arrivée d’air donc que le moteur va prendre des tours (relâcher les gazs légèrement avec la radio)
- Je surveille la température du moteur en mettant mon doigt sur la culasse. Ca doit être raisonnable, on doit pouvoir laisser le doigt dessus.

Au bout de 3 pleins consécutifs j’arrête le moulin. Je le laisse se refroidir

Puis je recommence la même procédure pour rallumer le moulin. Le moteur s’est déjà un peu libérer. Vous verrez que les roues de la voiture tournent légèrement.

- Je ferme alors le pointeau de richesse pour que ça ratatouille moins et que les roues soient entraînées en continu et sans à coups. J’hésite pas : 2 tours si j’ai vraiment beaucoup ouvert avant. Le principal, c’est que ça fume, que ça fasse du bruit, que les roues tournent, que le ralenti soit haut et stable et enfin… Que tout le monde te regarde ! ;-). J’hésite pas à diminuer les gazs régulièrement et fermer le pointeau de richesse. Faut que ça fume bleu. Mais faut que ça commence à ressembler à un moulin de course. Le tout pendant 2 pleins. Je fais des essais en enlevant le chauffe-bougie. Tant que ça cale quand j’enlève le chauffe-bougie, c’est qu’il y a trop d’essence : je ferme la richesse.
- Au 6eme plein, si le bruit est raisonnable, que ça fume, que le ralenti est stable tout en étant haut, je vais sur la piste sans la carro.
- Il faut rouler en étant seul sur la piste pour ne pas géner les autres
- Je fais 3 tours (en gros une minute) très tranquille en prenant la ligne droite à fond (donc pas vite puisque le carburateur laisse rentrer un max d’essence), ds les parties sinueuse, je donne des accoups de gazs avec carbus bien ouvert à fond mais pas longtemps
Puis tous les 3 tours (en gros une minute) je rentre au stand, un mécano ferme 1/8 de tour la richesse. Faut toujours que ça fume. Et faut vérifier la température !
Si ça dépasse les 100° C, faut rouvrir… Sinon je continue à fermer par ¼ jusqu’à ce que je sente que le moulin prend des tours. Du reste, à ce moment la boite de vitesse commence à passer régulièrement en ligne droite.
- Je ne laisse pas reposer après le 1er plein et j’enchaine en fermant par 1/8 de tour pour paufiner le réglage en tournant normalement (sans attaquer mais sans ménager non plus). Faut commencer à s’amuser. Ca tombe bien parce que les pneus auront eu le temps de chauffer et donc la voiture sera facilement maîtrisable.
- Je vérifie la température toute les 2 minutes puis j’enchaine encore 2 pleins sans carro ou avec une carro de Lola (culasse dehors).

Et après je peux rouler en course… Suffit par la suite de bien le régler, mais on ne doit pas être loin des bons réglages !


Je précise que j’applique cette méthode sur mes moteurs à tirette (GS/GX15, mais aussi C12 à tirette et un Sirio Evo 2).
Faut prendre en concidération la température extérieure. Faut pas roder en temps très froid (choc thermique), ni en temps trop chaud (ou à l’ombre).
Faut rouler sur un endroit propre, facile à piloter, dégagé pour ne pas emmerder les voisins !
Faut prendre son temps même si ça va relativement vite.
Faut bien soigner les périphériques (huile sur le filtre à air, durite, réservoir et filtre essence et essence propre…)

Voilà,

Est-ce assez clair ? Si d’autres on des ajouts ou des astuces…
Je précise aussi que faut pas avoir peur du rodage. C’est souvent une question de feeling… Faut juste bien voir si ça fume !

Je rappelle, par contre, qu’il ne faut pas fumer avant, après et surtout pendant un rodage… ;-)


Dernière édition par Rhacco le Jeu 7 Jan - 21:28, édité 7 fois

_________________
avatar
Rhacco
Admin

Masculin Nombre de messages : 836
Age : 42
Localisation : Genève
Date d'inscription : 01/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rodage moteur à la japonaise

Message par toto1212 le Jeu 7 Jan - 21:20

Je pense aussi.
J'ai déjà rodé pas mal de moulins et j'ai jamais eu de soucis.
Mais cette fois il m'a précisé que c'était à la japonaise que je devais le faire.
Moi je pense que je vais le roder à la façon conventionnelle.
avatar
toto1212

Masculin Nombre de messages : 273
Age : 36
Localisation : Geneve
Date d'inscription : 03/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rodage moteur à la japonaise

Message par Rhacco le Jeu 7 Jan - 21:30

voila le tuto que je viens de mettre concernant ce type de rodage a été copié sur un autre forum et je remercie son auteur de l'avoir fait,

_________________
avatar
Rhacco
Admin

Masculin Nombre de messages : 836
Age : 42
Localisation : Genève
Date d'inscription : 01/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rodage moteur à la japonaise

Message par toto1212 le Jeu 7 Jan - 22:31

Ca m'a tout lair d'être hyper compliqué.
Je vais me cantoner à un rodage normal.
Ca ma bien réussi jusqu'à aujourd'hui.
avatar
toto1212

Masculin Nombre de messages : 273
Age : 36
Localisation : Geneve
Date d'inscription : 03/02/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rodage moteur à la japonaise

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum